A propos de la Chine

Située en Asie orientale et sur la rive ouest du Pacifique, la Chine couvre 9 600 000 km², avec une côte longue de 18 000 km. Ses eaux territoriales sont parsemées de 5 000 îles dont Taiwan et Hainan sont les plus grandes.
Le continent chinois descend d’ouest en est. Cette configuration favorise la pénétration de l’air humide de la mer à l’intérieur du pays et la descente des cours d’eau vers l’est. Le Yangtsé et le fleuve Jaune sont parmi les plus grands fleuves du monde.
En Chine, des montagnes majestueuses alternent avec des plaines, des bassins, des collines et des plateaux qui occupent 2/3 de sa superficie. On y compte 2 000 lacs. Le point culminant du globe, le mont Qomolangma (Everest), 8 848 m, se trouve au Tibet, à la frontière sino-népalaise, et le point le plus bas de la Chine se trouve à Turpan, à 154 m au-dessous du niveau de la mer.
La Chine, de par l’immensité de son territoire, est soumise à divers climats, climat continental dans le Nord, tropical dans l’extrême Sud et zone tempérée entre les deux. La plupart des régions connaissent un régime de moussons. Ainsi il n’y a pas d’été au Heilongjiang et pas d’hiver dans l’île de Hainan. Les quatre saisons sont distinctes dans le bassin du fleuve Huaihe, tandis que le sud du plateau du Yunnan-Guizhou jouit d’un continuel printemps. La région du Nord-Ouest présente de grands écarts de température entre le jour et la nuit.
La Chine est dotée d’immenses ressources naturelles et de nombreuses réserves minérales dont beaucoup sont encore inexploitées. Elle possède une faune et une flore rares. Le panda géant, le rhinopithèque et l’alligator du Yangtsé n’existent plus qu’en Chine. Le metasequoia et le ginkgo, très répandus dans le pays, sont considérés comme des “fossiles vivants”. En vue de protéger ces différentes espèces en voie de disparition, la Chine a créé quelque 700 réserves naturelles dans diverses régions.

La Chine a une des plus vieilles civilisations du monde encore existantes. Son histoire remonte à 5 000 ans.
Après une longue période de société primitive, la Chine connut vers le XXIè siècle avant J.-C. l’avènement de la dynastie des Xia qui fut suivie par celles des Shang, des Zhou de l’Ouest et des Zhou de l’Est.

Déjà sous les Shang, les Chinois maîtrisaient les techniques de fonte et de coulage du bronze et savaient fabriquer des instruments en fer. Peu à peu, la civilisation s’approfondit et au cours des siècles qui vont suivre apparaissent nombre de penseurs, de scientifiques, d’artistes et de lettrés. La fabrication du papier, l’imprimerie, la boussole et la poudre sont les “quatre grandes inventions” de la Chine ancienne.

En 221 avant J.-C., Qinshihuang fonda, dans l’histoire de Chine, le premier État féodal au pouvoir centralisé, sous le nom de dynastie des Qin. À partir de cette époque et jusqu’en 1911, la Chine connut la succession de nombreuses dynasties, comme celles des Han, Tang, Song, Yuan, Ming et Qing.

La révolution de 1911, dirigée pas Sun Yat-sen, renversa la dynastie des Qing, mit fin au régime monarchique qui avait duré plus de 2000 ans et établit le gouvernement provisoire de la République de Chine.

Le 1er octobre 1949, a été fondée la République populaire de Chine. Depuis l’application récente de la politique de réforme et d’ouverture, la Chine cherche à développer une économie de marché socialiste et définit petit à petit une voie de modernisation socialiste à la chinoise.
La Chine est peuplée de plus de 1,4 milliard d’habitants, soit 22% de la population mondiale.
Pour contrôler la forte croissance démographique, le gouvernement applique depuis les années 1970 le planning familial.
La Chine est un pays unifié et pluriethnique comprenant 56 nationalités. Aux côtés des Han qui représentent environ 92% de la population totale, on compte 55 minorités ethniques: mongole, hui, tibétaine, uygur, miao, yi, zhuang, buyi, coréenne, mandchoue, dong, yao, bai, tujia, hani, kazak, dai, li, lisu, wa, she, gaoshan, lahu, shui, dongxiang, naxi, jingpo, kirghise, tu, daur, mulao, qiang, bulang, salar, maonan, gelao, xibo, achang, pumi, tajik, nu, uzbek, russe, ewenki, de’ang, bao’an, yugu,jing, tatar, drung, oroqen, hezhe, menba, luoba et jino.

Toutes ces nationalités jouissent des mêmes droits.
En Chine, il existe différentes religions, dont les plus importantes sont le taoïsme, le bouddhisme, l’islam, le catholicisme et le protestantisme. Le gouvernement chinois respecte la liberté de croyances, et les activités religieuses normales sont protégées par la Constitution.
Le chinois est la langue communément utilisée en Chine, mais la plupart des minorités ethniques ou des provinces ont leur propre dialecte.

L’écriture chinoise est très ancienne.
Les noms des familles chinoises remontent à la plus haute antiquité.
On en compte environ 5000, dont quelque 300 sont les plus usités.
Contrairement aux habitudes occidentales, le nom de famille est suivi du prénom.
Sur le plan administratif, la Chine est divisée en
23 provinces : Hebei, Shanxi, Liaoning, Jilin, Heilongjiang, Shaanxi, Gansu, Qinghai, Shandong, Jiangsu, Zhejiang, Anhui, Jiangxi, Fujian, Taiwan, Henan, Hubei, Hunan, Guangdong, Sichuan, Guizhou, Yunnan et Hainan;
5 régions autonomes : Mongolie intérieure, Ningxia, Xinjiang, Guangxi et Tibet;
4 municipalités relevant de l’autorité centrale : Pékin (Beijing), Tianjin, Shanghai et Chongqing
et 2 régions administratives spéciales : Hongkong et Macao.

Au-dessous de l’échelon de province, c’est l’échelon de district (municipalité). Encore au-dessous, c’est l’échelon de canton.

Pékin est non seulement le centre politique, économique et culturel de la Chine, mais aussi une ville historique en plein développement.

Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.