Anyang 安阳

Anyang fut aussi une capitale des Shang. C’est un peu par hasard qu’à la fin du XIXe siècle le site de Yinxu (Ruines de la dynastie Yin, autre nom des Shang) a été découvert. Et heureusement, car il s’agit d’un des plus importants sites archéologiques de la Chine pré-impériale. On savait déjà que certains omoplates d’animaux, en particulier de bovins, ainsi que des carapaces de tortues avaient servi dans des temps très anciens de support d’écriture, aussi lorsqu’en 1899, on découvrit nombre de ces os oraculaires (la plupart des inscriptions sont de nature divinatoire), les scientifiques chinois ont compris qu’Anyang était vraiment essentiel à la compréhension de l’histoire chinoise. Le site a été systématiquement fouillé à partir de 1928. La découverte la plus remarquable du site est la tombe de Fu Hao. Elle était une des femmes du roi Wu Ding (1324-1265 av. J.-C.), elle devint générale en chef de l’armée chinoise et remporta de nombreuses victoires contre les peuples Yi et Ba et Qiang. Sa tombe était intacte lors de la découverte et contenait un mobilier digne des plus grands que l’on peut voir sur le site. Depuis 2009, un musée situé à Anyang est consacré à l’histoire de l’écriture chinoise.

Plein écran
Grand canyon de Taihang Shan – Linzhou

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.