Changsha 长沙

Changsha, capitale du Hunan, est une grosse ville sur la ligne Pékin-Canton. Pourtant, il y a de bonnes raisons de couper le long trajet en y faisant une pause. Le musée de la province du Hunan (Hunansheng bowuguan) expose des vestiges d’un long passé, les premiers signes d’occupation humaine remontant à 5000 ans. Les tombes datant des Han de l’ouest (206 av.-9 apr. J.-C.) dont une contient une momie sont à voir. Après le musée, pourquoi ne pas aller chercher l’air frais à l’île des mandarines (Juzi Zhou). Cette île, comme posée au milieu de la rivière Xiang, possède de nombreux mandariniers parmi lesquels il est bon de se promener. Sur la rive gauche de la Xiang, à la hauteur de l’île, le parc Yuelushan est une oasis de nature parsemée de pistes et de pavillons. Après ce bol d’air, rendez une petite visite à la tour Tianxin, dernier vestige du passé de Changsha, la ville ayant été volontairement incendiée en 1938 par le Kuomintang, alors au pouvoir, pour retarder l’avancée de l’armée japonaise. C’est à Changsha que Mao Zedong fit ses études et débuta sa carrière d’agitateur politique. Encore étudiant à l’école normale de Changsha, il fonde en 1917 avec un ami, Cai Hesen, la société d’études du peuple nouveau. On peut visiter à Changsha, non pas le lieu de cette société mais la maison dans laquelle Mao vécut ainsi que le siège provincial du Parti communiste sur le site de Qingshui tang.

Plein écran
L'Île de l'Orange – Changsha

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.