Chengde 承德

Longtemps appelée Rehe ou plutôt Jehol, Chengde, située au nord de la province du Hebei, et donc près de Pékin, est connue pour avoir été au XVIIIe siècle la résidence d’été des empereurs de la dynastie Qing. Celle-ci ainsi que les temples avoisinants constituent un vaste ensemble rassemblant sur plus de 600 hectares de jardins, palais et temples bouddhistes. Remarquablement conservé, l’ensemble est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. La cour impériale y venait l’été afin d’éviter les chaleurs accablantes de Pékin. Les paysages autour de la Résidence sont totalement artificiels. Les jardiniers du grand empereur Qianlong (1735-1796) ont su marier l’environnement naturel et les règles du fengshui (littéralement vent et eau, c’est-à-dire paysage) pour obtenir un cadre digne de la dynastie Qing. L’époque était à la consolidation des relations entre la Chine et ses voisins, pour certains déjà intégrés à l’empire. Les temples avoisinants (Bishu Shanzhuang) ont été construits en s’inspirant des styles architecturaux issus des Tibétains, des Mongols ou encore des Xiongnu. C’est ainsi que l’on peut voir à Chengde une réplique du Potala (résidence des Dalaï-lama à Lhassa). Guanyin, une des bodhisattva les plus célèbres de Chine a sa statue au temple de la Paix universelle (Puning si). Déesse de la Compassion, Guanyin a largement aidé Sun Wukong, le roi des Singes, dans son voyage vers l’Ouest en compagnie du moine Xuanzang (dit aussi Tripitaka) à la recherche des textes sacrés du bouddhisme.

À environ 85 km au sud se trouve une des parties les plus connues de la Grande Muraille : Jinshanling, construite sous la dynastie Ming au milieu du XVIe siècle. Cette portion, longue de 10,5 km comprend 76 forteresses.

Plein écran
Résidence d’été (Temples Bishu Shanzhuang)
Temple Puning si
Temple Puning si
Jinshanling (Grande muraille)

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.