Jilin 吉林

Jilin, du même nom que la province, se visite l’hiver. En cette saison, les pins couverts de glace donnent au paysage urbain l’air d’être dans une de ces petites boîtes que l’on retourne pour faire tomber de la neige. Ce phénomène est dû à la vapeur qui se dégage de la rivière Songhua dont les eaux restent plus chaudes que la température extérieure. Sur la berge nord de la rivière Songhua est édifiée une splendide église catholique intéressante à visiter. Autre lieu de culte à voir dans Jilin, le Wen miao, temple dédié à Confucius, construit par des étudiants aux examens impériaux. Une exposition précise d’ailleurs ce qu’était ce système de recrutement des fonctionnaires de l’Empire. À l’origine de la bureaucratie « céleste », les examens pouvaient être passés par tout un chacun et mettaient en avant le principe de préférer le talent à l’origine sociale et à la fortune des individus. Ces principes n’ont guère tenu face à la corruption, à la difficulté des examens et au manque de places (il s’agissait de concours). Mais les examens impériaux dont on trouve des traces à l’époque Han ont perduré durant toute la période impériale, c’est-à-dire jusqu’en 1911, date de la fin de la dynastie des Qing. Nombreux étaient les candidats, la réussite aux examens signifiant une fortune certaine pour toute la famille, et ce quel que soit le niveau atteint (administration locale, provinciale ou nationale). Le contenu des examens était strictement littéraire. Les candidats devaient faire preuve d’une culture classique des plus étendue et être capable d’écrire une longue dissertation pendant trois jours. L’importance accordée à la culture littéraire maintenaient la cohésion culturelle de la civilisation chinoise confrontée à un territoire immense et aux fortes tendances centrifuges.

Plein écran
Pin de verglas – Jilin

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.