Kaifeng 开封

Kaifeng a un long et brillant passé. Capitale de la dynastie Xia (2100-1600 av. J.-C.), son heure de gloire est cependant plus récente. Raccordée au Grand canal au VIIe siècle, Kaifeng prend un essor considérable et devient sous les Song (960-1127 ap. J.-C.) une des plus grandes métropoles du monde. 1,5 million d’habitants font vivre ce centre culturel, politique et commercial qui attire les commerçants du monde entier. C’est alors le point d’aboutissement de la route de la soie. Aujourd’hui, on se rend à Kaifeng pour le monastère Daxiangguo (Xiangguo si), fondé en 555. Important sanctuaire de la dynastie Song, il fut détruit en 1642 par l’inondation volontaire de la ville pour contrer l’invasion mandchoue. Peine perdue, les restes de la ville furent pris. Le monastère a été reconstruit par les envahisseurs. Les Mandchous fondèrent la dynastie Qing (1644-1911) et adoptèrent rapidement la culture chinoise, même s’ils maintinrent les Chinois dans une dépendance. La pagode de fer (Tieta) offre un point de vue exceptionnel sur la ville. La tour n’est pas en fer, malgré son nom. Les tuiles qui la recouvrent ont un aspect métallique. Enfin, vous trouverez dans le parc Longting, au nord-ouest de la vieille ville le pavillon des dragons, datant de l’époque Qing.

Plein écran
La rue royale – Kaifeng

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.