Lhassa 拉萨

Capitale du Tibet, fantasme de tous les voyageurs occidentaux depuis 200 ans, Lhassa possède un patrimoine exceptionnel. Le palais du Potala, le temple du Jokhang, le temple de Ramoché, sans oublier le Norbulingka, autant de lieux emprunts d’une grande spiritualité. Fondé au XVIIe siècle, le palais du Potala est double : un palais blanc, un palais rouge. Ces deux palais représentent les deux pouvoirs : spirituel (palais rouge) et séculier (palais blanc). Auparavant résidence du Dalaï Lama, le palais est aujourd’hui un musée. Son immensité (on parle de plus de 10 000 pièces) est à la mesure de la force du bouddhisme tibétain. Un peu plus loin, le monastère de Jokhang a été fondé à l’initiative de Songtsen Gampo. Ce roi (environ 609-650) est le créateur du Tibet actuel. Il aggrandit considérablement le pays vers le Nord, l’Ouest et le Sud en s’appuyant sur le bouddhisme. Ce roi a aussi établit le temple de Ramoché qui abrite une célèbre statue du Bouddha jeune. Dans votre visite de Lhassa, passez par le parc du Norbulingka (parc au joyaux) qui servait de résidence d’été aux Dalaï Lama. Dans les environs de Lhassa, se trouve le lac de Namtso et le monastère de Tsurphu. Faites donc votre « kora » autour du monastère (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre) et profitez-en pour admirer les paysages tibétains.

Plein écran
Lhassa
Lhassa
Lhassa
Lhassa

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.