Lhoka 山南

Lhoka (au sud des montagnes) est, dit-on, le berceau de la civilisation tibétaine. Le premier roi du Tibet, Nyatri Tsenpo, le premier palais et le premier temple bouddhiste : le monastère Samye est parmi les plus connus des premières que l’on trouve dans cette préfecture appelée en chinois Nanshan.

Fondé au VIIIe siècle sous le patronage du roi Trisong Detsen pour revitaliser le bouddhisme tibétain, le monastère est très vite devenu un lieu de pèlerinage. Son plan était copié sur celui du Odantapuri près de l’actuelle Bihar. Le temple de Samye a lui-même servi de modèle au XVIIIe siècle au temple Puning à Chengde, capitale du Hebei.

Le lieu a été choisi parce qu’il était occupé par un démon. Le moine Padmasambhava, grand maître religieux venu d’Inde, fit une danse Vajrakilaya qui fit partir le démon. La construction pouvait commencer…

Le plan du monastère est complexe et représente l’univers. Au centre se trouve le mont Meru. Il s’agit en fait d’une majestueuse salle, la salle Wuzi, qui rassemble trois styles de construction : l’arrière est de style tibétain, le devant de style chinois et le haut de style indien. Au nord et au sud de cette salle, les chapelles du Soleil et de la Lune marquent les limites de l’univers. Autour du temple, un mur d’enceinte symbolise la frontière entre l’univers et sa périphérie. En somme, le temple est construit à l’image d’un mandala.

Plein écran
Lhoka
Lhoka
Lhoka

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.