Meizhou 梅州

Meizhou, aux confins du Guangdong, du Fujian et du Jiangxi est connu comme étant la ville d’origine des Hakka. Ceux-ci sont des Chinois (han) de la région du fleuve Jaune qui, lassés des guerres incessantes qui précédèrent l’avènement de la première dynastie chinoise (Qin, 221-206 av. J.-C.), ont émigré vers le Sud de la Chine. Au XIXe siècle, nombreux furent ceux qui partirent dans le vaste monde à la recherche d’une vie meilleure. On dit que la première génération de Chinois d’Outre-mer vient de Meizhou. Commencez votre visite par le musée des Hakka, vous apprendrez ainsi tout ce qu’il faut savoir sur les Hakka. Puis, promenez-vous dans les champs de thé de Yannanfei avant de déguster du thé dans les nombreux établissements qui ont élu domicile près du site. La tour Lianfang, située à Baigong, près de Meizhou est un bâtiment qui met à l’honneur les Hakka. Financé par l’émigration, sa construction a démarré au XIXe siècle sous les Qing et s’est achevée en 1934. Ces très grandes maisons (la tour Lianfang contient cent chambres) pouvaient loger un clan entier. La tour Lianfang est un intéressant mélange d’architecture traditionnelle hakka et d’éléments occidentaux. À 46 km du centre de Meizhou, dans le village de Yanyang, le mont Yinna est un des plus intéressants du Guangdong. Cinq de ses sommets forment comme les doigts d’une main. Peut-être ont-ils inspirés Wu Cheng’en, l’auteur du Voyage vers l’Ouest, pour imaginer la prison du roi des singes, Sun Wukong, formée de 5 montagnes en forme des doigts de la main que Bouddha lui-même referma sur le singe turbulent.

Plein écran
Meizhou

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.