Sanjiang 三江

Au nord du Guangxi, la ville de Sanjiang, littéralement les « Trois rivières », est connue pour être le fief de la minorité sino-tibétaine des Dong. Mais, avant de partir à la découverte des nombreux hameaux Dong des alentours, vous ne manquerez pas de visiter le Musée cantonal qui présente dans ses collections outre une exposition de photos relatant le passé historique de la ville – Sanjiang était le siège de la résistance aux Japonais lors de la Seconde Guerre mondiale – des maquettes d’édifices Dong ainsi que de magnifiques costumes portés lors des fêtes traditionnelles Dong mais aussi celles des minorités Zhuang et Yao.

À 18 km au nord de Sanjiang, le village de Chengyang est constitué de 8 hameaux, chacun possédant sa tour du Tambour et son pont du Vent et de la Pluie, édifices typiques de la culture Dong. Le plus célèbre, le pont Yongji, long de près de 80 m, est un ouvrage noir et blanc de bois de cèdre dont la construction a demandé plus de douze ans mais aucun clou…

À 28 km de Sanjiang, le centre du village de Mapang abrite une tour du Tambour érigée sous la dynastie des Qing (1644-1911) et considérée comme la plus typique de la région. Avec une surface de 169 m2, elle servait autrefois – comme ses consœurs – à alerter les villageois lors d’un événement important ou d’un danger imminent. Aujourd’hui, les villageois s’y réunissent pour danser et chanter. Vous aurez peut-être la chance d’y entendre les célèbres chœurs polyphoniques des femmes Dong.

Plein écran
Festival ethnique
Costume national
Dong
Pont vent pluie

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.