Tangshan 唐山

Tangshan revient de loin. En 1976, elle est victime d’un des plus importants séismes du XXe siècle (plus de 240 000 victimes). Depuis, la ville est redevenue, tel le phénix qui renaît de ses cendres, plus active que jamais. À l’extérieur de la ville on trouve les Tombeaux Est de la dysnastie Qing magnifiques et bien préservés. L’impératrice douairière Cixi (1862-1908) y a son mausolée, bien qu’elle n’ait jamais régné directement, contrairement à l’impératrice Wu Zetian (dynastie Tang, 690-705), seule femme à avoir jamais régné avec le titre d’impératice en Chine. Du côté du Qianxi Xian (comté de Qianxi), les monts Jingzhong vous séduiront avec leurs constructions de l’époque Qing mélangeant élégamment temples bouddhistes, taoistes et esprit confucéen. Une portion de la Grande muraille a été submergée lors de la construction du barrage de Panjiakou dans les années 1950. Depuis, on peut voir la Grande muraille plonger dans l’eau du lac et en ressortir de l’autre côté. Il est d’ailleurs possible de naviguer au-dessus de celle-ci. Vous pouvez aussi, à vos risques et périls, marcher sur les portions terrestres du Mur construit sous les Ming (1368-1644).

Plein écran
Tombeaux Est de la dysnastie Qing

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.