Temple des Arhat 罗汉寺

Dans le bouddhisme thervada, le terme sanscrit araht signifie le dernier échelon de la sagesse. Celui qui y est parvenu, l’arhat, atteint ainsi le nirvana… ou encore l'élimination des afflictions et des « 10 entraves » et donc la fin des réincarnations dans le monde et l'accession au stade suprême « où il ne reste plus rien à apprendre ».

Entouré de gratte-ciel modernes, le temple des Arhat (Luohansi en chinois) de Chongqing a été construit il y a plus de 1 000 ans durant la dynastie des Song (1064-1067). Vous le visiterez sans faute pour son ambiance, le temple est toujours en activité et accueille de fait des centaines de fidèles venus participer aux cérémonies quotidiennes. Une allée bordée de sculptures taillées dans le roc vous amènera dans sa salle principale où vous découvrirez les statues en terre cuite grandeur nature de plus de 500 arhats ! Un nombre considérable si on le compare aux 18 arhats du panthéon du bouddhisme chinois mais ici les statues prennent les traits de héros populaires et même de taoïstes… Ceci explique cela.

Plein écran

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.