Wuhan 武汉

Située à la confluence de la rivière Han et du fleuve Bleu, Wuhan, capitale de la province du Hubei, est le résultat de l’agglomération des trois villes présentes sur chacune des rives : Wuchang, Hankou et Hanyang. Chacune de ces villes a une personnalité propre. Wuchang est « révolutionnaire ». La chute de l’empire chinois a commencé avec le soulèvement de la garnison le 10 octobre 1911. Hankou était la ville des concessions étrangères : Français, Japonais, Britanniques, Russes et Allemands s’étaient installés au cœur de l’empire du milieu, profitant du plus grand port intérieur qu’étaient déjà les trois villes. Quant à Hanyang, c’est encore aujourd’hui la ville industrielle et ouvrière. Les quais du Yangzi (fleuve Bleu) du côté de Hankou sont une agréable promenade. Nombreux sont les bâtiments de l’époque des concessions étrangères. Profitez de cette promenade pour découvrir l’église russe orthodoxe Alexandre Nevski, petite église désaffectée qu’il est possible de visiter en vous adressant au gardien. Toujours du côté Hankou, l’avenue Zhongshan est la principale artère commerçante du quartier. En vous rendant à Hanyang, vous verrez le temple Guiyuan, ensemble de deux temples consacré à Bouddha Maitreya et à Guanyin, déesse de la compassion (en fait elle est « celle qui écoute ») boddhisattva la plus célèbre de Chine. Côté Wuchang, le musée de la province du Hubei abrite d’intéressants objets de l’histoire de la région. Ouvert en 1953, il est l’un des musées les plus importants et riches de Chine. Une part importante de ses collections est constituée des objets trouvés dans la tombe du marquis Yi (mort en 433 av. J.-C.). Parmi les très nombreux objets trouvés dans cette tombe, vous admirerez un magnifique carillon constitué de 64 cloches en bronze. Sa tonalité serait parfaite. On peut écouter le son de la copie du carillon à l’auditorium du musée. La collection du musée possède aussi de nombreux objets illustrant la culture du royaume Chu : vaisselle en bronze, objets en bois laqués, tissu de soie et armes. L’épée de Goujian (roi du royaume de Wu, époque des printemps et automnes, 722-476 av. J.-C.) est un des clous de la collection.

Enfin, la ville est parsemée de lac de toutes tailles, souvent inclus au milieu de parcs. N’hésitez pas à vous y reposer et à y chercher un peu de fraîcheur, surtout en été. Wuhan est connue dans toute la Chine pour être un des endroits les plus chauds. La villa de Mao, non loin du musée est un de ces endroits étranges, témoin d’un passé révolu et néanmoins tellement présent…

Plein écran
Tour Huanghe – Hubei

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.