Xining 西宁

Capitale du Qinghai, Xining, ancienne ville étape sur la route de la Soie, est perchée sur le plateau tibétain. Au sein même de la ville, l’on visitera la Grande Mosquée Dongguan de style entièrement chinois, lieu de culte pour les nombreux musulmans de la ville et le monastère taoïste de Beichan, accroché à une falaise abrupte, qui abrite de nombreuses grottes où l’on pourra admirer fresques et statuettes de divinités taoïstes. Vous pourrez aussi emprunter le téléphérique qui relie le monastère au sommet de la colline, où vous attend une vue imprenable sur Xining. Pour ceux que l’histoire intéresse, Xining possède deux musées, le musée de la Culture tibétaine où vous découvrirez l’influence tibétaine dans la région et le musée provincial du Qinghai.

À 25 km de Xining, vous ne manquerez sous aucun prétexte le monastère de Kumbum (Ta’er si) fondé à l’époque des Ming (1368-1644). Le premier temple de ce monastère aurait été érigé sur le lieu de la naissance de Tsongkhapa, fondateur de la secte Gelugpa (Bonnets jaunes) du bouddhisme tibétain. Aujourd’hui, neuf temples sont ouverts au public, dont l’étonnant temple des Textes sacrés en beurre de yack, réputé pour ses figurines en beurre de yack représentant entre autres des fleurs, des oiseaux ou encore certains épisodes de la vie du Bouddha.

Plein écran
Le temple Ta'er – Xining
Xining

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.