Yangzhou 扬州

Yangzhou doit sa prospérité au Grand canal le long duquel elle est construite. Contrairement à ses voisines, Yangzhou n’a pas bâti sa fortune sur la soie mais sur le monopole du sel. Les Taipings ont beaucoup détruit la ville, mais les derniers Qing en ont reconstruit une bonne partie. En particulier le temple de la Grande clarté (Daming si), construit au Ve siècle de notre ère et reconstruit au début des années 1930. Un de ses pavillons est dédié au moine Jian Zhen (Ganjin, 688-763) célèbre moine, enfant de Yangzhou, qui contribua à diffuser le bouddhisme au Japon. Devenu aveugle, il s’y rendit après 5 tentatives infructueuses. Le parc du lac Shouxi (Shouxi hu gongyuan) est aménagé autour d’une pièce d’eau artificielle créée à l’époque des Tang. Vous y verrez le Pont des cinq Pavillons (Wuting qiao) dont les toits de tuiles peintes en jaune indiquent que le site était impérial (le jaune est la couleur impériale) et un stupa blanc, réplique de celui qui se trouve au parc Beihai de Pékin. Les riches marchands de sels n’ont pas attendu les marchands de soie et les fonctionnaires de Suzhou pour faire des jardins. Le jardin He (He yuan) ou le jardin Ge (Ge yuan) en sont de bons témoins. Rocailles, bambous et ouvertures rondes dans les murs vous y attendent. Le tombeau de Pu Hading (Pu Hading muyuan), érigé à l’est du jardin Ge est la sépulture d’un missionnaire musulman ayant vécu sous les Yuan (1279-1368). C’est un témoin de la grande tolérance religieuse des Mongols qui n’hésitèrent pas à nouer des contacts avec les chrétiens aussi bien qu’avec les musulmans, et même avec les juifs. Bien entendu, le bouddhisme profita largement de cette tolérance et prospéra d’autant plus que les liens entre les Mongols et les Tibétains se sont tissés à cette époque.

Plein écran
Lac mince de l'Ouest – Yangzhou

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.