Zhenjiang 镇江

Petite ville bordant le Grand canal, Zhenjiang mérite que l’on s’y arrête. Prospère à la grande époque du Grand canal, Zhenjiang fut partagée entre les puissances coloniales au XIXe siècle. On peut voir les traces de cette occupation dans l’architecture de certains quartiers. Au nord de la gare ferroviaire, vous trouverez la maison de Pearl Buck, romancière américaine (1892-1973) qui vécut à Zhenjiang. Cet auteur a centré nombre de ses romans sur la Chine et les Chinois et compte parmi ses œuvres : Vent d’est, vent d’ouest ou encore La Mère. La colline d’Or et son monastère du même nom (Jinshan) sont situés dans un grand parc qui fut autrefois une île du Yangzi jiang (fleuve Bleu). La salle principale du monastère contient trois statues de Bouddha dorées. Toujours sur la colline, vous trouverez la pagode de la Bienveillance et de la longévité (Cishou ta). Haute de sept étages, cette pagode récente (1900) a été construite lors du 65e anniversaire de Cixi, l’impératrice douairière, dernière représentante au pouvoir de la dysnastie des Qing. Le quartier s’étendant autour du parc Boxian et le centre historique de Zhenjiang offre de belles vues sur le Yangzi au détour de certaines rues.

Enfin, la « colline Calcinée » (Jiao shan) dans le nord-est de la ville est un parc agréable et protège de son écrin le monastère Dinghui, un des plus anciens temples chinois dédié à Bouddha.

Plein écran
Parc Beigushan – Zhenjiang

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Google+ Partager par email


Le site visiter-chine.com utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure des pages de visiter-chine.com. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour modifier l'utilisation des cookies sur notre site, rendez-vous ICI.